Imprimer

Perception de la charge de travail des cadres

Charge de travailLa perception de la charge de travail chez les cadres dans une logique de gestion des compétences.

Le modèle de gestion des compétences serait aujourd’hui la norme dans plusieurs entreprises qui cherchent, par ce biais, à s’assurer une meilleure performance et le maintien de l’employabilité de ses salariés [Prahalad & Hamel, 1990 ; Dietrich, et al., 2010]. Depuis la fin des années 90, les recherches théoriques et pratiques s’accordent sur les bienfaits de ce modèle puisqu’il vient surplomber le modèle de poste auquel on reprochait la non prise en compte de la personne et de son pouvoir d’agir au sein de l’organisation [Retour, et al., 2009]. En dépit des avantages largement défendus dans la littérature, le modèle de gestion des compétences pourrait aujourd’hui être aisément associé à une problématique de risques psychosociaux.

En effet, cette logique de fonctionnement engendre une transformation du travail des salariés – en particulier les cadres – puisque les outils et pratiques inhérentes à ce modèle deviennent une composante de la charge de travail. C’est le cas notamment des reporting fréquents, des évaluations, des formations régulières et le respect d’exigences comportementales strictes.

Dans cette perspective, l’objectif de cet article est de caractériser avec davantage d’acuité la charge de travail perçue par les cadres dans un contexte de gestion par les compétences. Il s’agit d’analyser la mesure dans laquelle les paramètres traditionnels constituant la charge de travail sont-ils associés et/ou modifiés par les exigences qu’apportent le modèle des compétences. Pour répondre à cette problématique, une approche qualitative, à visée exploratoire s’appuyant principalement sur des entretiens semi-directifs a été menée au cours des mois de Janvier et Février 2013 auprès de vingt cadres.

L’analyse des propos recueillis nous a permis de faire émerger deux résultats importants. Le premier concerne les composantes de la charge de travail auprès des cadres sous un angle de gestion des compétences. Ces composantes reviennent sur les paramètres de temps, de quantité, de relationnel et de performance. Et le deuxième résultat nous permet de présenter une typologie comprenant quatre types de perception de la charge de travail : (a) stressant, (b) neutre (c), prenant, et (d) positif.Téléchargez l'ensemble du document au format PDF ci-dessous.

 


Auteurs : Hazem BEN AISSA & Narjes SASSI
Nombre de pages : 14
Format : PDF - 714 Ko

Université d'Eté de l'AGRH : 2013

 


Master MRH

Master Management des Ressources Humaines de Lille

Groupe Linkedin

Référence RH

Réseau des troisièmes cycles RH Francais

Offres d'emploi

Trajectoires RH

Déposez et/ou consultez les offres d'emploi et de stage

e-RH Un portail pour les professionnels RH

ANDRH

Association Nationale des Directeurs et Cadres de la fonction RH