Responsables sans scrupules ?

Par Charles KRAMER

Les cadres et les DRH ne sont-ils pas à créditer d’une conscience ?

Plusieurs enquêtes d’opinion  mentionnent que des salariés, en proportion notable dans nombre de structures, sont insatisfaits du traitement qui leur est réservé tant par leurs chefs directs que par les services RH. L'encadrement paraît souvent sur la défensive mais continue à remplir son rôle sans trop manifester d'états d'âme. Pour leur part,  les responsables de personnel, souhaitent être plus équitablement appréciés en leur qualité de professionnels consciencieux, objectifs, préparés à leurs missions et  soucieux  d’équité. Caricatures ? Prétentions injustifiées ? Peut-on vérifier ? Si nous nous référons seulement à notre intuition, nous risquons de ne pas y parvenir !

Pilotes auto-guidés ?

Par Charles KRAMER

"Qui trop embrasse mal étreint" dicton ancien

Surchargés ? Dépassés par les exigences du poste ? Des responsables de personnel ont quelque peine à délimiter le périmètre de leurs attributions. Les fonctions qui leur sont confiées englobent surtout des opérations relatives à l’emploi mais, selon les structures, s’y ajoutent des domaines  très différents. Quelles sont les priorités ? Les activités à élaguer, sous-traiter, à éliminer ou à conserver ? Est-il  licite de contester les comportements contre-productifs d'une hiérarchie pârfois indifférente aux atteintes qu'elle porte au déploiement professionnel optimal des salariés et à leur équilibre? Qui donc promouvra des changements radicaux ?

Quel Bonheur ?

Par Charles KRAMER

« L’homme est heureux, sinon c’est de sa faute » J-C Delafon

Des formules largement médiatisées font recette. Elles trouvent un public même lorsqu’elles semblent creuses de prime abord. Ainsi se multiplient des titres tels que «Responsable du bonheur en entreprise » ou  « Chief Happiness Officer ». Le CHO,  « mâle-heureux » (sic) ?  Lesdits préposés seraient-ils désormais chargés de remédier au mal-être ? Sont-ils censés évacuer la souffrance au travail que tant de chercheurs ont mis en évidence ? Recette-miracle pour les uns, mystification pour d’autres. Les arguments se contredisent!

La gnose de Mountain view : « l’intelligence artificielle » est-elle intelligente ?

Par Hubert LANDIER

On nous le promet : en 2050, votre domicile sera une « maison intelligente », qui programmera automatiquement à votre convenance tous les agréments dont vous aurez envie, votre voiture sera « autonome », autrement dit, elle se conduira toute seule, les informations dont vous avez besoin seront traitées et vous seront communiquées en fonction de vos préférences, les usines fonctionneront d’une façon totalement automatique, vous ferez appel à un médecin virtuel et des robots vous aideront à choisir votre cravate. Allons plus loin : l’homme augmenté, bardé de prothèses numériques, deviendra pratiquement immortel. Ce sera le triomphe de « l’intelligence artificielle ».

Impacts toxiques au travail

Par Charles KRAMER

Ce qui n’est pas interdit ne doit pas être tenu pour permis ! C .K .

Certains des risques encourus lors d’activités professionnelles sont plus graves que d’autres.  Même une organisation  de qualité ne parvient pas à tous les éliminer. Elle cherche à les minimiser. Leur variété est telle qu’il serait  vain de prétendre en dresser une liste exhaustive.  Focalisons  notre attention sur  des conditions particulièrement intolérables, aux effets qualifiés de toxiques tant elles sont nocives,  pouvant  affecter l’existence de quantité d’opérateurs

Master MRH

Master Management des Ressources Humaines de Lille

Groupe Linkedin

Référence RH

Réseau des troisièmes cycles RH Francais

Offres d'emploi

Trajectoires RH

Déposez et/ou consultez les offres d'emploi et de stage

e-RH Un portail pour les professionnels RH

ANDRH

Association Nationale des Directeurs et Cadres de la fonction RH